Elles ne sont pas contentes. Et cela fait des pages politiques dans vos journaux.

Pas contente, Nadine Morano, furieuse de s’être vue proposée un poste subalterne à la direction de l’UMP, pas de son niveau. « Nicolas Sarkozy, dit-elle à Paris Match , me traite de façon indigne ». Ouh là là.

Il y a 10 jours pourtant, sur Europe 1, Nadine Morano n’avait pas de mots assez forts, de référence assez grande… pour célébrer le retour de son champion… ou de son ex-champion…

Extrait. __

Et oui quand même… et avec le succès que l’on sait.

Pas contente non plus Marine Le Pen, qui dénonce une interprétation malveillante de son refus de condamner la torture pratiquée par la CIA. Ses propos étaient pourtant clairs, Thomas Legrand va vous en reparler.

Titre du Parisien ce matin : « Marine Le Pen parle trop ». Oui surtout sur BFM. Allez une chanson, s’il vous plaît…

Extrait de « Tu parles trop » __

C’était le regretté Dario Moreno. Qui nous permet de programmer dans un même billet Moreno et Morano.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.