Et si la tradition avait du bon ? L’Elysée a fini par l’annoncer hier…. Oui François Hollande recevra bien Claire Chazal et Laurent Delahousse dimanche prochain en son palais, pour une interview du 14 juillet à domicile. Lui qui avait juré pourtant le contraire pendant la campagne.

Bis repetita quelques mois plus tard, le 14 juillet dernier.

C’est à l’hôtel de la marine que FH donne Rv à ses intervieurs. Et il en fait même un argument de sa présidence normale.

Extrait de son interview le 14 juillet 2012 par Claire Chazal et Laurent Delahousse.

Et c’est dans ces moments-là qu’on se dit que le job de porte-parole du gouvernement trouve tout son charme... Interrogée hier, Najat Vallaud-Belkacem a tenté d’expliqué que non, François Hollande n’a pas changé d’avis, ou plutôt que ce n’est pas si grave que ça :

Extrait de son discours à la sortie du conseil des Ministres.

« L’infériosation quasi hiérarchique des journalistes par rapport à la parole du président», ou comment noyer une promesse de campagne dans une phrase alambiquée.

Pour le reste, François Hollande pourra toujours réecouter les interviews de ses prédecessurs, et il tombera peut-être sur les mots de Francois Mitterand, interrogé en 1993.

A l’époque c’est un certain Bernard Tapie, qui fait la une, et oui déjà, sur le scandale VA/OM

Archive INA : Extrait du journal de France 2, François Mitterrand est interrogé.

20 ans et 3 présidents plus tard, Tapie est toujours là, et ça aussi c’est une tradition bien ancrée de notre République.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.