Marc Fauvelle

Ce n’est pas le genre d’anniversaire qu’on fête en grande pompe non, et pourtant c’est une petite révolution qui aura 100 ans la semaine prochaine…

On la doit à un ancien inspecteur des finances devenu ministre, le radical Joseph Caillaux, qui le 15 juillet 1914, fit adopter pour la première fois en France, l’impôt sur le revenu…

Et oui, c’est à lui que l’on doit les deux pages roses, vertes ou bleues qui chaque année ou presque, relancent le débat sur le ras-le-bol fiscal. Et déjà à l’époque, la bataille avait été épique… 7 ans de procédure à la chambre des députés et au sénat, des ligues de contribuables vent debout, et même un mort… Dans cette campagne anti fiscale, tous les coups était permis. Ainsi, Le Figaro , résolument anti-Caillaux, n’avait pas hésité à publier la correspondance privée de Joseph Caillaux avec sa maîtresse. Ce qui n’avait pas plu du tout à sa femme, Henriette qui assassina le directeur du journal.

C’est Le Figaro de ce vendredi qui nous rappelle cette tragédie fiscalo-familiale….

Extrait « La folie des grandeurs »

Et il ne croyait pas si bien dire, Louis de Funès, dans la Folie des grandeurs : les riches, toujours plus riches, et oui, si l’on en croit le dernier classement du magazine Challenges…

Les milliardaires ne se sont jamais aussi bien portés en France. La fortune des 500 plus riches Français a bondi de 15% l’an dernier… Pour frôler désormais les 400 milliards d’euros.

Extrait « Les impôts »

Extrait de l’une des plus anciennes chansons sur les impôts en France. Datée de 1861.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.