Le poilu est de retour.

Barbe
Barbe © Fotolia / © matusciac

Pas seulement dans les unes de vos journaux, dominés en ce 11 novembre par le début des commémorations de la Grande Guerre.

Non, c’est le poil qui revient très fourni sur les mentons des hommes occidentaux, et qui fait s’écrouler le marché du rasoir.

Ce que relève Rue 89 : Gillette se lamente, Schick et Wilkinson annoncent des ventes en baisse de 10%. Il y a bien la Chine, marché émergent, mais pas de chance, ses habitants sont souvent imberbes.

Du coup les fabricants tentent de se rattraper sur le marché des tondeuses et aussi des colorants pour moustache. Histoire de caresser les barbus dans le sens du poil.

Extrait.

Vous avez reconnu le morceau « l’ouverture du Barbier de Séville » de Rossini revisité par Francis Blanche et interprété par les Quatre Barbus.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.