Mais qui s’intéresse encore à cette affaire Jouyet-Fillon ? Levez la main !

Oui à part vous, Charline qui vous amusez d’un rien… Même Thomas Legrand préfère ce matin s’intéresser au parti communiste, c’est vous dire.

Je vais quand même résumer, pour ceux qui ont perdu le fil :

François Fillon déjeune avec un ami de l’Elysée. Mais l’ami est bavard. Et quand le bavardage est éventé, il le dément par amitié. Avant d’admettre qu’il a bavardé aussi avec des journalistes et que François Fillon veut la peau de Nicolas Sarkozy. La belle affaire.

On en est aux enregistrements. On en parle comme si c’était les bandes du Watergate. Alors qu’il ne s’agit que des propos que l’ami trop bavard a tenus devant 2 journalistes. Qui les ont déjà publiés.

Mais que la justice est maintenant chargée de récupérer. En attendant peut-être les interrogatoires de police…

Extrait du film « Fantomas » (avec Louis de Funès et Jean Marais)

Ça suffit !

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.