En 2012, Marine Le Pen avait sur l’IVG la même position que Marion Maréchal aujourd’hui...

Elle voulait dérembourser certains avortements. Mais, a expliqué hier la chef du FN au Grand Jury de RTL, c’était pour faire plaisir à la frange dure de son parti.

Extrait Le Grand Jury.

En clair, Marine Le Pen affirme qu’elle ne pensait pas ce qu’elle disait.

Alors on va réécouter ce qu’elle disait en essayant d’imaginer ce qu’elle pouvait penser, comme ça chacun se fera son idée. Marine Le Pen à Science Po Paris face à Valérie Toranian et Bruce Toussaint le 5 avril 2012.

Extrait.

La même vue sur les « avortements de confort ». L’expression –dégueulasse coucou Pascale Clark- utilisée par Marine Le Pen en 2012.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.