Et un léger "pétage de plomb" du candidat malheureux Henri Guaino.... il ne suffit plus d'avoir un nom

Grosse ambiance hier soir au palais de l’Elysée…

Extrait.

N’exagérons rien, que dire du moral d’Henri Guaino arrivé septième à Paris dans l’ancienne circonscription de François Fillon.

Et qui a décidé

1) d’arrêter la politique.

2) d’insulter les électeurs qui n’ont pas voté pour lui.

Extrait.

Henri Guaino sur BFM. 4,5 % des voix.

Comme quoi, il ne suffit plus d’avoir un nom.

Voyez ces autres résultats.

Dans le Rhône, Gilles Baratin n’a fait que 0,5%. En Seine-St-Denis, Dieunor Excellent n’a pas tenu ses promesses, 3 et demi %. Anne Trotreau… 0,7% dans le Maine-et Loire. A noter que Michel Labitte, 6% dans le Nord… fait mieux que Franck Braquemard, 2% en Seine-et-Marne. Enfin Florence Perdu… voilà perdu à 1,1% dans la Somme.

Ah, on me dit qu’Henri Guaino vient de croiser un électeur…

Extrait.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.