Jusqu’où ira l’affaire Tapie/Adidas ?

La question est dans tous vos journaux ce matin après la mise en examen du patron d’Orange.

La « bande organisée prend de l’ampleur » titre Sud Ouest, qui publie le témoignage d’une vieille connaissance de Bernard Tapie, l’ex-homme d’affaires Benoit Bartherotte, qui se souvient de sa réaction de gagnant du loto, dès le soir de l’élection de Sarkozy.

« On a tous vu Tapie exulter : « Ca y est, j’ai les sous ».

Oui, poursuit Bartherotte, Tapie a bien été victime du Crédit Lyonnais. Mais la sentence est scandaleuse. Car ce n’est pas son argent que Tapie avait risqué dans Adidas. C’est celui du Lyonnais et donc du contribuable. Fin de citation d’une interview qui à coup sûr, va rester, pour cette scène de mai 2007 et cette phrase : « Ca y est, j’ai les sous » !

Extrait de « Ah si j’avais des sous » par Gilbert Bécaud.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.