Il y a vingt ans aujourd’hui, le 13 mai 1993, un homme cagoulé et armé faisait irruption dans une classe de Neuilly.

Extrait du journal de 13H du 13/05/1993.

48 heures de prise d’otage conclues par la mort sous les balles du RAID d’Erick Schmitt, alias Human Bomb, et la figure d’une enseignante Laurence Dreyfus, très vite surnommée « l’institutrice courage » mais qui a toujours fuit le vedettariat, les micros et les caméras, et qui disait pourquoi lors d’une de ses rares interviews il y a quinze ans sur France Culture.

Extrait « Les nuits magnétiques » du 10/09/1997.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.