Son nom est dans toute la presse américaine...

Myron Ebell c’est le Monsieur écologie de Donald Trump… enfin écologie, façon de parler… c’est en tous cas l’homme que Trump veut nommer à la tête de l’EPA, l’agence fédérale de protection de l’environnement, celle qui devait faire appliquer l’accord de Paris après la COP 21, en faisant réduire les émissions de CO2 et en fermant aux Etats-Unis de nombreuses centrales à charbon.

Le problème de Myron Ebell, lobbyiste de 63 ans financé par le géant pétrolier Exxon Mobil, c’est qu’il ne croit pas, mais pas du tout, au réchauffement climatique, selon lui un canular inventé par les Européens pour nuire à l’économie américaine.

Plus fort encore, cette affirmation :

Extrait.

Oui oui il parle bien du CO2, dioxyde de Carbone, qui selon lui, n’est pas un polluant.

Extrait.

Le CO2 n’est pas polluant. Et le considérer comme un polluant est dingue.

Moyennant quoi, Myron Ebell plaide lui pour l’exploitation la plus large possible des forêts, du pétrole, du gaz et du charbon. Quand le pape François il y a un an et demi avait publié son encyclique sur le climat, Myron Ebell l’avait qualifié de scientifiquement mal-informé et économiquement analphabète.

Commentaire d’un scientifique climatologue John Abraham, cité par l’AFP : cette élection va nous coûter une décennie en terme de lutte contre le réchauffement.

Oh là là, je me vautre encore dans la pensée unique, le politiquement correct, je suis déconnecté, c’est affreux, j’arrête !

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.