Il était un professeur d’économie respecté et l’un des plus connus à l’étranger.

Le voici, Jean Tirole, par la grâce du prix décerné par la banque de Suède en l’honneur d’Alfred Nobel –intitulé exact- le voici devenu oracle.

Que dit-il ? que pense-t-il de la crise française ? Que propose-t-il ?

En préambule à l’édito de Thomas Legrand, une archive de 2003 :

Quand dans un rapport pour le conseil d’analyse économique co-signé avec Olivier Blanchard, Jean Tirole proposait, pour renflouer les caisses de l’assurance-chômage déjà en déficit, de taxer les entreprises pour chaque salarié mis au chômage… Mais, à condition de débrancher les juges.

Extrait « L ’Economie en questions », France Culture, 2003.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.