Un souvenir de 30 ans ce matin… 14 septembre 1982.

Je me souviens très bien du 14 septembre 1982.

Je me souviens du centre NMPP du boulevard Macdonald qui était alors la gare de triage de toute la presse parisienne, avec ses montagnes de journaux, qu’il fallait chaque soir trier, ficeler, et empaqueter dans des sacs postaux en toile de jute ; embarqués ensuite vers des trains spéciaux.

Je me souviens de Bachir Gemayel le nouveau président du Liban qu’on croyait rescapé d’un attentat à Beyrout et je me souviens de la Une malheureuse de Libération qui avait bouclé trop tôt : « La baraka de Gemayel ».

Je me souviens que la nouvelle de sa mort est arrivée en fin de soirée, juste avant celle de la Princesse Grace.

Je me souviens d’une nuit de travail qui n’en finissait pas, 4h, 5h du matin… Des imprimeries qui crachaient de nouvelles éditions avec à la Une, et au fil de la nuit, de moins en moins de Liban et de plus en plus de Monaco.

Et je me souviens de Bernard Langlois, le lendemain, ouvrant ainsi le 13H d’Antenne 2.

(Archive)

Bernard Langlois, aussitôt suspendu par Antenne 2, ce fut son dernier journal télévisé.

Cela fait 30 ans. Un salut ce matin à Bernard Langlois.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.