L’homme qui vient de s’éteindre en Suisse à 87 ans, était l’un des créateurs les plus lus au monde.

Adrian Frutiger, pourtant, n’écrivait pas de livres, il ne composait pas de phrases… non ce maître de la typographie, a toute sa vie dessiné des lettres, il inventait des polices de caractère.

Il y eut Univers, pour les machines à écrire IBM.

Avenir, qui équipe presque tous les appareils Apple.

Et puis, autre police sans serif, sans empattement, le Frutiger, écriture à laquelle il a donné son nom et qui est aujourd’hui l’une des plus répandue sur la planète… dans les gares, sur les panneaux indicateurs, les autoroutes, les affiches de pub…

Frutiger avait créé ces caractères en 75, pour la signalétique de l’aéroport de Roissy, avec comme cahier des charges, d’imaginer l’écriture la plus lisible, le plus rapidement possible, du plus loin qu’on la voie, même par quelqu’un qui court dans l’aérogare.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.