La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, était hier l’invitée de France Inter.

Elle fut interpellée par un auditeur, vigneron, parce qu’elle avait eu le malheur de dire, en France !, que du point du foie, du point de vue hépatique, le vin était un alcool comme un autre. Une ministre de la santé peut-elle dire autre chose ? Non, évidemment. Pour un poète, c’est différent, il a tous les droits : Baudelaire, par Serge Reggiani, partageons une minute d’ivresse absolue sur Inter.

Extrait de « Enivrez-vous », petit poème en prose de Baudelaire, récité par Serge Reggiani. 

Sur ça, on peut y aller sans modération.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.