Quelques mots pour saluer la mémoire du philosophe Jean Salem, mort hier à 65 ans. Il était spécialiste de Démocrite, d’Epicure, de Lucrèce, de Marx aussi.

C’était un très grand professeur de la Sorbonne, dont la voix était douce, ironique, malicieuse, parfois même gouailleuse. Cette douceur était sa manière de faire de la philosophie.

Jean Salem était le fils d’Henri Alleg qui avait publié pendant la guerre d’Algérie le premier grand livre sur la torture, dont lui-même avait été la victime. Ce livre s’intitulait La Question et créa un choc dont il est difficile de se faire une idée aujourd’hui.

Ecoutez quelques mots de Jean Salem, au micro de Jean Lebrun, parler de son père… dont il découvre les combats en écoutant la radio.

► ECOUTEZ AUSSIdans La Marche de l'histoire : Le témoin du vendredi : Jean Salem, comment être le fils d’Henri Alleg ?

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.