Et vous, que faisiez hier matin pendant le défilé militaire du 14 juillet ?

Etiez-vous en admiration devant l’étalage du savoir-faire français et africain en matière de défense, ou au contraire un peu sceptique ? Si je vous demande ça, c’est parce qu’un tweet a mis le feu au poudres….

Signé du compagnon de Cécile Duflot, Xavier Cantat, qui sur le réseau social, s’est dit fier que la chaise qui était prévue pour lui en bas des Champs-Elysées soit restée vide devant ce qu’il appelle un défilé de botte… Un vert allergique au vert kaki, ca devrait vous rappeler quelque chose.

Extrait des propos d'Eva Joly, le 14 juillet 2011.

Et oui, Eva Joly en 2011, qui elle aussi s’en était pris au défilé avant de connaître un spectaculaire retour de flamme. Idem pour Xavier Cantat, qui a aussitôt été décrit sur la toile comme un mauvais francais, irresponsable et indécent… Certains allant jusqu'à rappler qu’il est le frère de Bertrand Cantat, le chanteur de Noir Désir condmané pour la mort de Marie Trintignant... On ne voit pas bien le rapport.

Et du coup on s’interroge. Boris Vian était-il un mauvais Français lorsqu’il a écrit "le déserteur", Maxime Leforestier était il indécent avec son "parachutiste". Et que dire de Georges Brassens, revendiquant son aversion pour l’armée, sur le plateau d’apostrophe, en 1975 ?

Extrait de l'interview de Georges Brassens à Apostrophe (mars 1975) et extrait de "la mauvaise réputation".

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.