Il a été Rocardien, encarté au PS pendant 2 ans, il a traversé le port du Havre à la nage, il collectionne les boutons de manchette, vénère à la fois Springsteen et Juppé...

Mais si Édouard Philippe, député LR de 46 ans, a de bonne chance d'être nommé Premier ministre ce matin, c'est que comme le nouveau président, il ne croit pas aux clivages gauche/droite. Ce qu'il disait il y a un an et demi, avant même la mise en marche d'Emmanuel Macron.

On l'écoute au micro de France Inter le 1 novembre 2015 dans l’émission Agora de Stéphane Paoli.

Pour le député-maire du Havre, plus que les divisions gauche et droite, ce qui divise les Français, c'est l'ordre et le mouvement.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.