"Go go go Destremau comme dirait France Inter... On s'est bien marré avec ça... Einh ? Laetitia Gayet" C'est un tweet qui m'a récemment réveillée dans la torpeur de l'été, un tweet de Sébastien Destremau.

Et là vous allez dire...

Ah non ! 

Elle ne va pas encore nous saoûler avec Sébastien Destremau... Il a déjà terminé dernier du Vendée Globe en 2016.

Qu'est-ce qu'elle peut bien encore avoir à  raconter sur lui ?

Et bien figurez vous que le garçon veut écrire une nouvelle histoire. Lui qui se dit nul en réseaux sociaux s'est donc remis récemment à tweetter pour annoncer qu'il va faire la Route du Rhum cet automne.

Et alors, cette Route du Rhum ? Il va en faire quoi le marin ?

Eh bien dans sa catégorie Rhum Mono, il a décidé que cette fois, il ferait un podium...

Oui ce n'est pas la même catégorie que les cadors... Mais on s'en fiche... Destremau veut faire un podium dans la sienne.

Oui... le financement est ric rac...

Oui... le bateau c'est le même que celui avec lequel il a fait Vendée Globe...

Mais ce que Destremau veut, Sébastien le fait.

Au printemps, il a rencontré le Pape au Vatican. François a d'ailleurs béni sa clé des océans qu'il avait confectionné avec un cintre sur le Vendée Globe lors du passage du Cap Horn pour montrer qu'il fermait la porte du Vendée Globe.

Le 8 septembre, date qui célèbre les gens de la mer, il va faire un pèlerinage à Rocamadour. Et il va y remettre sa clé des océans.

Ce Destremau ne m'en voudra pas de dire qu'il est dingue. Un vrai empêcheur de tourner en rond, dans le monde de la voile. Parce qu'il ne fait rien comme les autres... D'ailleurs, attendez-vous à ce qu'il revienne sur le Vendée Globe en 2020, avec l'envie d'y écrire une nouvelle histoire... familiale...

Si je vous saoûle avec Destremau... 

Vous me le dites...

EXTRAIT MUSICAL

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.