Ah, la belle querelle de l’orthographe !

Qui rebondit sur le rôle de l’Académie française.

Nous n’y avons pris aucune part, affirme la secrétaire perpétuelle Hélène Carrère d’Encausse. Mais enfin vous plaisantez, lui a répondu hier la ministre Najat Vallaud-Belkacem. Les changements ont été approuvés par l’Académie unanime en 1990.

Oui, mais non.

Parce que ce qui est incroyable, c’est que cette histoire d’orthographe et d’Académie a déjà fait l’objet d’une controverse, avec menace de plainte.

France Inter le 24 décembre 1990, Gérard Courchelle.

Extrait.

Drôle mais ça n’a pas eu lieu.

L'équipe
Contact