Avec la parole ce matin de l’inventeur de l’état d’urgence, ce dispositif que François Hollande voudrait faire entrer dans la Constitution.

C’est Edgar Faure, alors président du Conseil confronté à la première vague d’attentats du FLN en Algérie… et qui vante lors d’une conférence de presse une solution moins brutale dit-il, que l’état de siège, qui donne à l’armée les pouvoirs de police.

Nous sommes le 30 mars 1955.

Extrait.

Edgar Faure alors président du conseil en 1955.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.