A quelques jours du premier tour de la présidentielle 2017, retour sur les formules définitives qui fleurissent à chaque élection élection à cette échéance.

D’abord cette étonnante erreur de calcul à la Une du Figaro qui pense qu’on est à 6 jours du premier tour. Non, dans 6 jours, ce sera lundi. Et comme le titre Le Parisien ce matin, lundi prochain il sera trop tard. A part cela, derniers meetings, dernières grandes phrases creuses. Forcément, vous n’allez pas tarder à entendre que la France est à un tournant de son histoire, comme on le disait déjà il y a 70 ans.

Extrait.

Vous venez d’entendre Ferdinand Lop, l’ancêtre des hurluberlus en politique, il a -vous l’avez remarqué- quelques héritiers. Lop qui proposait l’extinction du paupérisme après 10 heures du soir ou l’octroi d’une pension à la veuve du soldat inconnu… Lop n’a jamais réussi à être vraiment candidat, mais il a égayé les étudiants du quartier Latin pendant plusieurs décennies…

Extrait des actualités françaises de 1952.

A noter que Ferdinand Lop avait ses opposants : les anti-Lop. Et ses indécis : les inter-Lop.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.