18 juillet, journée internationale de la paix. Nelson Mandela aurait eu 98 ans aujourd'hui. Et son idéal d'une société libre et démocratique semble plus que jamais d'actualité.

Nelson Mandela, ancien président d'Afrique du Sud,17 février 2005.
Nelson Mandela, ancien président d'Afrique du Sud,17 février 2005. © KIM LUDBROOK/EPA

Le soleil pleut sur la baie des Anges ... Troisième et dernier jour de deuil national, la France en berne se souvient que la liberté est aussi un combat.

Et comme un souffle d'inspiration venu d'une autre Histoire, il y a cette voix, tellement douce pour des mots tellement forts. Nelson Mandela, à son procès de Rivonia, le 20 avril 1964.

Extrait

Nelson Mandela et son idéal d'une société libre, démocratique dans laquelle chacun pourra vivre en harmonie avec des chances égales. Cet idéal, disait Mandela, "c'est ma vie et mon but, s'il le faut je suis prêt à mourir pour cet idéal". On connaît la fin : le héros de la lutte anti-apartheid va partir pour 27 longues années de prison.

Ce que l"on connaît moins, ce sont donc les archives audiovisuelles de ce procès, entièrement restaurées récemment par l'INA. Et que François Hollande a remises, pas plus tard que la semaine dernière, au président sud-africain. Nelson Mandela aurait eu 98 ans aujourd'hui. Mais on le sait depuis longtemps : son combat dépasse les années, et le fil de l'histoire.

D'ailleurs l'ONU a fait du 18 juillet une journée internationale dédiée à la liberté et à la paix.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.