Lundi 14 avril, Libération faisait sa une sur ce titre : « Droguez-vous avec modération ».

Le quotidien annonçait qu’il s’associait à une étude internationale qui promeut une meilleure connaissance des substances, légales ou pas, et leur usage raisonné.

Mardi 6 mai : le député UMP de Paris Philippe Goujon adresse une question écrite au ministre de l’Intérieur, pour dénoncer je cite, cette inacceptable incitation à la consommation de stupéfiants. Et lui demander d’engager les actions appropriées, en rappelant que la loi du 16 juillet 49 permet au ministère d’interdire aux mineurs les publications de toute nature présentant un danger pour la jeunesse en raison de leur caractère licencieux ou pornographique.

En clair, ce député UMP demande que Libération ou au moins ce numéro de Libération soit interdit aux moins de 18 ans, comme les magazines porno.

Bienvenue dans les sixties, merci à Philippe Goujon de nous replonger dans le monde enchanté des années 60…

Extrait de « Interdit aux moins de 18 ans » par Chantal Kelly.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.