L’atout d’un matou c’est qu’il passe partout, y compris à la primaire écolo.

Un chat a voté
Un chat a voté © Getty / Chirayu Chati Prasph / EyeEm

Puisqu’aucune preuve d’identité n’est demandée pour voter par correspondance à la primaire d’Europe Ecologie Les Verts, une journaliste du Monde a réussi à faire inscrire son chat… enfin le chat d’une consœur si on a bien compris, sous le nom de Gaston Lecat.

Une adresse mail, une boite aux lettres, une carte bancaire ont suffi à Gaston pour montrer patte blanche. Puisque justement, il a voté blanc.

Evidemment, comme dit la journaliste Raphaëlle Besse Desmoulières, si des copains de Gaston ont eu la même idée avec des maîtres plus militants, ça pourrait fausser le résultat.

Les responsables écolos minimisent les risques de fraude, ils expliquent qu’ils vérifient qu’il n’y a pas trop de personnes à la même adresse ou avec la même carte. Et puis, tranche un peu agacé le n°1 David Cormand, les chats n’ont pas de carte bleue.

Extrait.

L’atout d’un matou c’est qu’il passe partout, y compris à la primaire écolo.

C’était Henri Salvador, pour l’une des chansons des Aristochats.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.