Si je vous dis festival de jazz vous pensez sans doute été… Tee shirt, bermuda et sandale pour aller à Marciac, Juan les Pins ou Vienne…

Oubliez un instant. Tapez cercle polaire sur un moteur de recherche. Archipel des Svalbard, au nord de la Norvège dont il dépend. A l’est du Groenland. Ici, début février, il fait -27 degrés. Mais on joue du jazz. Bienvenue au polar jazz Festival qui vient de s’achever. Le dessinateur Aurel y a assisté, il raconte en croquis dans Le Monde. Dans une ville au nom Imprononçable, c’est la capitale des Svalbard, un hôtel Radisson. C’est ici. En venant vous aurez croisé un panneau attention aux ours polaire vous aurez vu un homme se rendre au concert sur un traineau à chien. Les photos sont sur le site du festival. Une fois à l’intérieur, il est déconseillé de sortir pour fumer une cigarette.

Et pendant 4 jours, musique, pas uniquement du jazz, essentiellement des norvégiens. Slogan de ce festival : cool place, hot music. Il fait froid dehors, chaud dedans. Chaud et planant, comme ce titre du pianiste Bugge Wesseltoft, intitulé il neige sur mon piano…

extrait : It's snowing on my piano

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.