40 ans d’exil en France, sous le pseudonyme de M. Giscard… L’anecdote nous est revenue en mémoire ce matin, à l’annonce de la mort de Santiago Carrillo, leader historique du communisme espagnol, acteur-clé de la transition démocratique de l’après-franquisme… Pour beaucoup d’Espagnols, il est l’homme resté debout lors de la tentative de coup d’état de février 81, refusant de s’abriter quand des gardes civils ont ouvert le feu en plein congrès des députés aux Cortes.

Le Roi lui-même, Juan Carlos a rendu hommage hier soir, devant son domicile.

Carrillo avait 97 ans, presque un siècle de combat politique, la moitié menée en clandestin…

Extrait : Santiago Carrillo en 1977 lors d’un « Cartes sur table » avec Jean-Pierre Elkabbach et Alain Duhamel.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.