Les écoliers seront en vacances ce soir, de même que quelques uns d’entre nous autour de cette table… qui laisseront leurs places à ce micro à Bruno Duvic pour l’animation de ce 7/9, Jean-Marc Vittori pour l’économie, etc. Bref à de vraies personnes…

Robots
Robots © Radio France / Flickr

Si je vous dis ça, c’est à cause de la place grandissante occupée par les robots. Des machines qui dansent, comme dans le nouveau spectacle de la chorégraphe Blanca Li au théâtre des Champs-Elysées, des machines qui parlent, comme ce robot japonais qui vient de faire un brin de causette à un cosmonaute embarqué dans la station spatiale… à la façon 2001 Odyssée de l’Espace.

Ou encore comme cette télévendeuse qui a appelé sur son mobile un journaliste de Time Magazine , pour lui vendre une assurance santé…

Extrait 1.

La voix est engageante, la jeune femme décline son nom : Samatha West. Mais le ton est parfois bizarre, les réponses stéréotypées. Et le journaliste intrigué finit par lui demander s’il parle à un robot…

Extrait 2.

Toujours la même réponse, « je suis une vraie personne, la ligne est peut-être mauvaise et j’en suis désolée ».

Mais comment savoir vraiment si on parle à un robot ? Quand le journaliste de Time lui demande « quel est le légume qui compose une soupe de tomate », Samantha West répond qu’elle ne comprend pas la question.

Puis vient le test ultime : le présumé robot a-t-il été programmé pour dire : « je ne suis pas un robot » ?

Extrait 3.

Le rire intrigant de Samantha West, après une bonne dizaine de tentatives et autant d’échecs.

La compagnie a démenti faire appel à des robots. Mais le lendemain, le numéro de téléphone qui avait été publié par Time ne répondait plus et Samantha West a disparu à tout jamais.

Tout cela pour vous dire que si vos chroniqueurs et journalistes éprouvent le besoin de faire des pauses, c’est justement parce que ceux qui vous parlent ne sont pas des machines. Pas encore.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.