La France est en crise, 1000 chômeurs de plus chaque jour, des enfants sont otages en Afrique…

L’actualité est déjà lourde.

Mais en plus aujourd’hui entre les mains Conseil d’Etat, il y a le sort et le poids des deux éléphantes du Parc de la Tête d’Or à Lyon… environ 6 à 7 tonnes.

Oui c’est bien la plus haute instance administrative française qui va décider si Baby et Népal doivent ou non être abattues.

Le code rural prévoit qu’en cas de tuberculose chez un bovin, tout le troupeau est éliminé. Mais rien sur les éléphants, il y a vide juridique, d’où le recours au Conseil d’Etat.

Alors comme on dit chez les éléphants, la parole est à la défense…

Voici à présent Stéphanie de Monaco qui monte au créneau et se propose de les accueillir dans la propriété de sa famille, au dessus de Monte-Carlo…

Extrait interview de Stéphanie de Monaco interrogée par Laure Debeaulieu de France Bleu Azur. Extrait de « Bébé éléphant » de Dickn Annegarn.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.