Les bons à rien d’hier sont donc devenus les héros d’aujourd’hui. Ressuscités, s’enflamme La Dépêche du Midi à l’image de toute la presse ce matin. Partout, des bravos pour cette équipe de France, des bienvenues au Brésil, des 1 et 2 et 3 – zéro. Et des supporters qui exultent comme si les Bleus avaient déjà gagné la Coupe du monde.

Respect, titre L’Equipe ce matin. Respect, écrit Fabrice Jouhaud, pour un groupe qui jamais depuis le Mondial 2006, n’avait disputé un match d’une telle intensité, conduit avec un tel état d’esprit.

Didier Deschamps est porté en triomphe. Mamadou Sakho a fait le match de sa vie. Et François Hollande a fait lui un peu de politique, en expliquant que ces Bleus-là nous montraient l’exemple.

C’est la mini-polémique de la soirée. Le député UMP Lionnel Luca tweete aussitôt sur un président pitoyable, en pleine récupération.Et dans la foulée, il doute de l’honnêteté du succès français : un but hors-jeu, un but contre son camp (ce qui n’est d’ailleurs pas vrai), un joueur sorti, écrit Lionel Luca, et voilà comment on sauve les droits Tv de la Fédération française de football…

Voilà la seule fausse note repérée ce matin dans ce concert de samba…

Extrait de La Marseillaise façon brésilienne, par le jazzman Jean-Loup Longnon et le Quarteto Canela.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.