Un ministre fou, carrément cinglé, souvent hystérique, hurlant, claquant les portes… martyrisant, épuisant ses collaborateurs. C’est bien Dominique de Villepin qui était aisni croqué dans une savoureuse bande-dessinée « Quai d’Orsay » de Blain et Lanzac.

Mais l’intéressé s’est-il reconnu dans ce portrait ?

Oui et non, a répondu Villepin à Darius Rochebin de la télé suisse romande : en réalité, c’était encore pire…

Extrait de l’émission « Pardonnez-moi »

Le management selon Dominique de Villepin, qui échappe donc à toute rationalité, il l’a dit lui-même…

Et notez que la BD « Quai d’Orsay » sera adaptée au cinéma par Bertrand Tavernier, avec Thierry Lhermitte dans le rôle du ministre.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.