Que fait un homme politique quand il n’a pas de mandat et que le temps lui semble long ?

Le temps était long et même interminable non pas pour Jacques Chirac mais pour Nicolas Sarkozy entre l’été 99 et le début des années 2000. Au printemps, la liste qu’il dirigeait aux élections européennes a pris une rouste. Sale période décidément, à cette époque il a encore du mal à faire oublier qu’il a trahi Jacques Chirac en 1995. Et une vilaine sciatique vient encore assombrir le paysage.

Alors au tournant de l’année 2000, pour se changer les idées, Nicolas Sarkozy écrit le scénario d’un téléfilm. L’histoire passée un peu inaperçue sur le Net est racontée par le magazine So Film.

Titre : Leclerc, un rêve d’Indochine. Ils sont deux à l’écrire. Le co-auteur est Jean-Michel Gaillard, historien, militant socialiste rencontré quelques années plus tôt. Le scénario raconte l’histoire d’un couple qui vient adapter au Vietnam, prétexte pour revenir sur l’époque où le Général Leclerc était en Indochine. Travail à quatre mains, le futur président, raconte So Film était particulièrement attentif aux dialogues. Il assistera même au tournage dans le pays. Chaussures de villes et ampoule au pied.

Ce téléfilm a-t-il été diffusé ? Oui, mais ce fut une galère. A l’époque, raconte le producteur, quand je disais que Sarkozy était co-scénariste, les portes se refermaient. C’est finalement France 2 qui accepte. Il sera diffusé en 2003. La traversée du désert est déjà terminée, Nicolas Sarkozy est ministre de l’Intérieur. Pour lui, alors, les portes s’ouvrent à nouveau

INDOCHINE CANARY BAY

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.