Tous les jours, un auteur en compétition pour le livre Inter nous présente son roman. "Un certain Monsieur Piekielny" de François-Henri Désérable : une enquête littéraire, sur les traces d'un certain Mr Piekielny, évoqué à de multiples reprises dans l'oeuvre de Romain Gary.

François-Henri Désérable
François-Henri Désérable © AFP / Joël Saget

Découvrez, en exclusivité sur notre site, l'intégralité de l'entretien de François-Henri Désérable au micro d'Eva Bettan :

9 min

LIVRE INTER Deserable internet

En quête de Mr Piekielny

Romain Gary, enfant, fait une promesse, celle de parler à tous les gens qu'il connait et connaîtra de Mr Piekielny, son voisin qui ressemble à une "souris triste". Il honorera sa promesse, il le souligne dans son livre La Promesse de l'aube. Une fois devenu diplomate et écrivain, qu'il a parcouru les chancelleries, les palais et les réunions politiques, Romain Gary a parlé de son voisin. 

Évoquer constamment ce personnage semble un moyen infaillible d'étonner son interlocuteur, de le marquer, afin que lui-même se souvienne à jamais de Mr Piekielny, et que sa mémoire et son souvenir ne s'éteignent jamais. 

C'est ce personnage qui a intrigué François-Henri Désérable et il a voulu partir à sa recherche dans son nouveau roman, Un certain M. Piekielny, en sondant l'oeuvre de Romain Gary, La Promesse de l'aube, et en cherchant partout l'existence administrative de cet homme jusqu'à lui constituer une vie littéraire. Une enquête littéraire qui débute au n° 16 de la rue Grande-Pohulanka, à Vilnius et qui finit par un mensonge. Mais nous ne voulons rien vous spoiler de cette oeuvre. 

Peu à peu dans cette enquête, tous les personnages se fondent, Romain, François-Henri et M. Piekielny, pour devenir un monstre littéraire entraîné par l'imagination de l'écrivain. Mais comme le rappelle très justement Alexandre Salcède sur son blog : 

Le romancier, à la différence de l’historien, n’est pas assujetti à la vérité. Ou du moins, celle qu’il vise n’est pas du même ordre. Il a la liberté de la composer à son seul désir.

L'auteur, François-Henri Désérable

François-Henri Désérable est doué pour donner vie à ses personnages, réels ou fictionnels. Il en est à son troisième roman, déjà récompensé par le Grand prix de littérature de la ville de Saint-Etienne en 2017. Joueur de hockey professionnel à ses heures, il commence dès sa majorité à écrire, alors qu'il est en faculté de droit. Tu montreras ma tête au peuple publié en 2013 chez Gallimard, décrit Paris pendant la Révolution. On y croise tous ces personnages dont on a de vagues souvenirs de lycée, Danton, Charlotte Corday, Marie-Antoinette, Robespierre, ceux dont on sait que la mort fut brutale par l'action de la guillotine. Il publie en 2015 une biographie romancée d'un prodige des mathématiques, affectueusement nommé le "Rimbaud des mathématiques" Évariste Galois, Évariste, également publié chez Gallimard. 

Bonus

Feuilletez quelques pages d'Un certain M. Piekielny (Gallimard) :

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.