.Ce matin, on va tenter de vous expliquer pourquoi Henri Emmanuelli, l'ancien président de l'Assemblé nationale qui vient de mourir à 71 ans...

n'est pas étranger à la mise en examen de François Fillon. Il faut remonter 25 ans en arrière, 1992, l'affaire URBA, ces commissions sur marchés publics qui remplissaient les caisses du parti socialiste, dont Henri Emmanuelli fut le trésorier. Une époque où le PS était beaucoup moins respectueux des juges et de la justice. Sur France Inter, on écoute Patrice Bertin dans une archive de 1992.

Laurent Fabius, le premier secrétaire du PS à la tribune du congrès de Bordeaux le 10 juillet 1992. 4 jours plus tard, le 14 juillet, le président Mitterrand annonce un changement de la loi... pour qu'on ne puisse plus dire de quelqu'un qu'il est inculpé...

Archive de François Mitterrand

Le juge c'était Renaud Van Ruymbeke. Et voilà comment quelques mois plus tard, l'inculpation disparaissait du code pénal, loi de janvier 93. Et voilà pourquoi Françosi Fillon n'est pas inculpé mais mis en examen. Fin de la démonstration.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.