C’est un récit à hauteur d’homme, tendre, touchant, ou cruel…Celui de deux étudiants syriens dont le journal Le Monde a entrepris de nous raconter la fuite et l’exil a travers l’Europe… Treize jours de périple, que l’on suit, presque minute par minute, a travers les messages échangés avec leur famille ou leurs amis via l’application Whatsapp de leur téléphone portable….. le tout agrémenté d’argot syrien et de quelques smileys. Samedi 19 septembre, c’est le départ… Dash, c’est la jeune fille fixe les règles… Ici pas de dispute, on est là pour s’entraider. L’amour et la passion sont interdit.

Première étape, Beyrouth…. Dash y publie une photo de son argent, caché dans un soutien gorge… Recherche d’une carte téléphonique, d’un sac en plastique pour protéger ses affaires : le quotidien quand on a tout quitté… Nouveau message, envoyé sous forme de question : "un passeur nous demande entre 1200 et 1600 euros… vous en pensez quoi ?". Les amis répondent, échanges de conseils : "ne laisse pas d’argent, vérifie qu‘il n’y a pas plus de 40 ou 50 personnes dans le bateau, et prends soin de toi… In'ch'allah ! Le 25 septembre, enfin, c’est la traversée vers la Grèce… Dash envoie ce message enregistré à l’une de ses amies : "Mimoty, ça y est, on part. Je te raconte en arrivant, Bye, bisous. Prie pour nous.". Deux heures plus tard, arrivée a bon port ... Mais ce n’est que le début. Dash poste des photos de la route, un ami lui répond :"ça ressemble a celle entre Damas et Homs…" Réponse :"non, parce qu’ici il y a des femmes et des vaches".

Puis vient la Macédoine… "Accueil glacial…. il n’y a pas de sanitaire. Juste du malheur, du froid et de la foule…"s’inquiète la jeune femme. Un ami envoie des nouvelle du club d’Arsenal, dont son compagnon de voyage est supporter…. Puis c’est l’arrivée a Vienne en Autriche…. Photo a l’appui. "C’est mon premier Starbucks" poste Dash…. - Ca y est tu te sens en Europe ? Aujourd’hui oui…"

Hier matin, la journaliste du Monde Lucie Soullier, qui a réalisé ce carnet de route, a donné les dernières nouvelles de cette jeune exilé syrienne… Arrivée en Allemagne, elle rêve de travailler dans un camp de réfugiés. Il y a deux jours, c’est sa grande soeur, à son tour, qui a traversé la mer Egée… Elle est vivante a l’arrivée…..

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.