Ils ont donné du bonheur aux gens. Il n’y a pas de plus belle épitaphe pour un artiste, un musicien. Ils ont rendu la vie un peu plus joyeuse.

Prenez Gérard Calvi, un demi-siècle de musique au cinéma, mais pas seulement, aux côtés de ses amis Robert Dhéry, Francis Blanche, Pierre Tchernia. Avec les chansons des premiers Astérix…Le gâteau empoisonné d’Astérix et Cléopâtre.

Autre musicien joyeux qui vient de disparaître, Clark Terry, trompettiste exceptionnel… Et chanteur dans une langue qu’il avait inventé, le mumbles…Clark Terry, qui était né la même année que Charlie Parker, et qui avait donné des cours à Miles Davis. Il avait 94 ans.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.