Aujourd’hui le benjamin de la compétition du livre Inter, David Lopez, pour son livre sur la jeunesse, sur la langue que parlent les jeunes, sur la banlieue aussi mais pas seulement.

David Lopez évoque son roman. L'intégralité de l'entretien à écouter ici :  

9 min

LIVRE INTER Lopez INTERNET ok

Langage et invention

Entre la campagne et la banlieue, il y a un espace, dit le "fief", celui de la langue et d'une nouvelle linguistique qui se construit grâce à Jonas, Ixe, Poto, Habib, Romain, Lahuiss, Untel, Miskine et Sucré. Chaque surnom est déjà une promesse d'un nouveau langage. Chacun déforme la langue en la parlant, en y insérant des fautes d'orthographe par exemple, ou en proposant une réinterprétation, disons contemporaine, de grands textes (comme Candide, Voltaire). Poètes et fumeurs, les jeunes s'offrent au monde par leur langage. Le livre se décline sur la langue "caillera". 

Ecoutez vos enfants parler, vous leur reprochez d'écorcher votre langue, ils créent simplement la leur. Rappelez-vous Queneau dans la littérature, la poésie, et Audiard pour le cinéma... ou encore cet épisode exclusif d'Aspotrofes, l'émission littéraire culte de Bernard Pivot revue et corrigée par les Inconnus. 

Le portrait de David Lopez

Ce nouveau roman Fief édité aux éditions Seuil. C'est son premier roman. Il vient de recevoir un prix du Meilleur premier roman pour LIRE. David Lopez a commencé à écrire ce roman en 2013, lorsqu'il effectue ses études dans le Master Création littéraire de l’université Vincennes-Seine-Saint-Denis-Paris-VIII. Ce master lui a permis de concrétiser un rêve d'enfant : devenir écrivain. 

Feuilletez les premières pages de son roman "Fief"   

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.