Faut-il brûler Schengen ?

C’est l’un des débats relancés par les attentats de Paris : que faire de cette Europe de Schengen, aujourd’hui accusée de tous les maux, 25 ans après avoir été ratifiée dans l’enthousiasme, c’était alors le symbole de l’Europe des citoyens, de celle qui nous facilite la vie…

France Inter le 3 juin 1991, Simon Tivolle…

Extrait.

Ni forteresse, ni passoire.

La formule d’Elisabeth Guigou en 91, quand Schengen ne concernait que 6 pays.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.