On le surnomme le Einstein des mathématiques… Alan Turing est enfin réhabilité en Grande Bretagne. C’était un des pionniers de l’informatique, il a défini les critères de l’intelligence artificielle. C’était aussi un des grands héros de la Seconde Guerre mondiale. Mais après le conflit, en 52, Alan Turing avait été mis au ban de son pays et castré chimiquement parce qu’il était homosexuel. Il est mort en 1954, très certainement par suicide. L’homosexualité est restée illégale jusqu’en 1967 au Royaume-Uni. Hier, la Reine lui a accordé sa grâce. Et le ministre de la Justice lui a rendu hommage.

Alan Turing avait cassé le code secret Enigma mis en place par les nazis pour communiquer entre eux. La machine Enigma était un drôle d’engin dont les britanniques s’étaient procuré une copie. En décryptant ses messages, les scientifiques, au premier rang desquels Turing, anticipaient les mouvements des sous marins ennemis.

Les artistes n’avaient pas attendu la Reine pour faire d’Alan Turing un héros. En France, Adamo avait consacré une chanson à cet homme qui, dit-on, pour se suicider, avait croqué une pomme pleine de cyanure.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.