mort de margaret thatcher
mort de margaret thatcher © reuters
Si vous êtes du genre à redouter la journée de Noël, si vous avez un peu souffert hier au milieu des oncles tantes, mamies et petits neveux, sachez que vous auriez pu vivre bien pire : un Noël avec Margareth Thatcher. Un ancien conseiller de la dame de Fer, premier ministre de Grande Bretagne dans les années 80, Lord Bell, vide son sac dans ses mémoires et dans la presse anglaise. Les Noël avec Margareth Thatcher ? C’était horrible, vraiment. Il n’y avait absolument aucun cadeau. Porter des vêtements fantaisie ou même une chemise sans cravate ? Oubliez. Pas de jeu, pas d’enfants. Et si vous arriviez en avance, vous tourniez en voiture dans le quartier. Personne ne voulait être le premier. Rendez-vous à midi et demi précise. Puis on écoutait le discours de la Reine dans un silence absolu. Interdit de parler, interdit de tousser, interdit de bouger. Il fallait bien choisir votre position… Au moindre au moindre mouvement, elle vous envoyait le regard qui tue. Mais elle, faisait souvent un petit commentaire sarcastique, du style « oh mon dieu, la reine va encore souffrir pour les pauvres ». Un Noël avec Thatcher ? On attendait que ça passe en fait conclut Lord Bell. Et le Noël avant son départ du pouvoir, on se disait tous. C’est sans doute le dernier.
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.