lycéens
lycéens © MAXPPP / Vincent Isore
A quoi tient la réussite scolaire lors de l’entrée au lycée ? Aux copains. Et aux copains d’abord. Etonnante étude révélée par _Le Monde_ , sous la plume de sa spécialiste éducation Maryline Baumard, et résumée ainsi : « Un élève qui compte des camarades de collège dans sa classe de seconde a moins de risque de redoubler son année que s’il y est tout seul. Il y a même une relation mathématique avec effet progressif. Plus vous retrouvez d’anciens copains de 3ème, plus vos chances de réussite sont grandes. Et c’est encore plus vrai pour les jeunes issus de milieux populaires, ou dont le niveau scolaire est faible ». L’enquête a été menée par un jeune économiste qui suit depuis 4 ans les trajectoires de 28.000 collégiens… Et elle devrait faire réfléchir les proviseurs qui ont tendance à disséminer les collégiens pour éviter les effets de groupe et autres bavardages de classe. En disant cela, je vois déjà dans l’œil de Thomas Legrand, le potentiel politique de cette loi des copains. Ainsi, la réussite d’un ministre pourrait-elle être dépendre de la présence dans le même gouvernement de visages familiers et bienveillants ? Et dans un parti, les élèves les plus solitaires qui ont vu partir tous leurs camarades, sont-ils voués à la marginalisation ? C’est ce que semble penser Dominique, une ancienne déléguée de classe, qui commente ainsi le départ de son ex-copain Noël… _Extrait._ Et voilà pourquoi Noël a quitté la classe… C’était Dominique Voynet.
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.