Marine Le Pen hier matin sur France Inter a eu l’air surprise… quand on lui a rappelé que le Front national n’avait jamais condamné le régime d’apartheid en Afrique du Sud et que Jean-Marie Le Pen n’avait que mépris pour Nelson Mandela…

Extrait du 7/9 du 26/06.

Alors, la vérification a été assez simple. L’Heure de Vérité, octobre 85. On demande à Jean-Marie Le Pen s’il a de la compassion pour les victimes de l’apartheid.

Extrait « L’heure de vérité » 1985

Cinq ans plus tard, Nelson Mandela est libéré après 27 années de détention. L’Heure de Vérité encore, avec cette question d’Albert du Roy.

Extrait « L’heure de vérité » 1990

Voilà, voilà.

Alors j’entends déjà dire que c’est de la préhistoire, que le Front national depuis a fait sa mue. Un détail tout de même nous a sauté aux yeux, sur cette dernière émission –Mandela terroriste- on remarque au 1er rang du public une jeune femme blonde et déjà très souriante : c’était Marine Le Pen.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.