La France est morose, la France est triste comme dit Depardieu. Et ce n’est pas, pas seulement, à cause de la crise et du chômage.

La presse anglaise fait grand cas depuis quelques jours d’une étude présentée devant la Royal Economic Society, et qui démontre la dimension culturelle du malheur français. C’est dans nos mentalités… Les Belges ou les Danois ont autant de raisons de se plaindre, mais ils sont de meilleure humeur, ils se disent en tout cas bien plus heureux. Même chose pour les Français expatriés à l’étranger, toujours moins heureux que les autres dans le même pays… et même les immigrés moins moroses à leur arrivée mais plus ils s’intègrent au milieu des Français et plus ils ont tendance à se considérer comme malheureux… Résultat, les Français sont toujours parmi les plus gros consommateurs de psychotropes au monde, et ça ne date pas d’hier.

Extrait de « Cresoxipropanediol encapsule » par Ginette Garcin (paroles de Jean Yanne)

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.