Où s’arrêtent la diplomatie et la proximité ou la connivence sans doute nécessaire entre dirigeants étrangers ? Et où commence la complaisance avec ces mêmes dirigeants ?

Question posée par la diffusion hier soir dans Le Grand Journal de Canal+ d’un moment du dîner privé entre François Hollande et Benyamin Netanyahou la semaine dernière en Israël.Les deux dirigeants, leurs compagnes autour de la table. Une chanteuse qui reprend du Mike Brant. Et le président français qui en fait des kilos et même un peu plus, face au Premier ministre israélien ravi…

Extrait.

Le chant d’amour de Hollande à Netanyahou. Le journaliste de Canal Karim Rissouli affirme que l’Elysée aurait préféré que cette vidéo reste privée…

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.