Pour tous ceux qui, étudiants, ont traîné leurs guêtres au quartier latin, entre la place Saint-Michel et le boulevard Saint-germain, c’est un monde qui vacille...

La nouvelle vient d’être annoncée par Livres Hebdo : les deux Gibert bientôt ne feront plus qu’un… Oui, parce que si vous fréquentez le quartier et que vous voulez acheter un livre -ou en vendre, n’est-ce pas – vous ne pouvez pas dire « je vais chez Gibert », vous êtes obligés de préciser et de choisir entre Gibert Jeune et Gibert Joseph, deux enseignes issues de la même famille Gibert, devenues les deux plus grandes librairies parisiennes mais concurrentes depuis 1929, depuis qu’un héritier dissident a fondé un autre Gibert. 88 ans après la scission voici le remembrement. Gibert Joseph va avaler Gibert Jeune. La bonne nouvelle c’est que les deux marques vont être maintenues ainsi que les points de ventes.

Extrait Rive Gauche, par Alain Souchon.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.