Décembre 1956 : "Et Dieu créa la femme", le film de Roger Vadim, fait scandale et lança la carrière de Brigitte Bardot.

Brigitte Bardot danse, frénétique, sensuelle, suggestive dans "Et Dieu créa la femme" de Roger Vadim
Brigitte Bardot danse, frénétique, sensuelle, suggestive dans "Et Dieu créa la femme" de Roger Vadim © Maxppp / picture-alliance

La musique du jour, c'est un mambo historique. Il y a 60 ans, en décembre 1956.

Brigitte Bardot danse, frénétique, sensuelle, suggestive. Elle est Juliette dans le film de Roger Vadim Et Dieu créa la femme. Bardot, légère, naturelle, ingénue, provocante ... Elle veut s'amuser avec son corps, et sa beauté fait chavirer des prétendants joués par Jean-Louis Trintignant, Christian Marquand et Curd Jürgens.

Pour la première fois au cinéma, une femme exprime son désir à l'égal d'un homme. Les ligues de vertu crient au scandale dans ces années 1950, des scènes sont coupées par la censure, mais Bardot devient le modèle de nombreuses françaises, modèle de libération sexuelle, les femmes s'habillent comme elle, se coiffent comme elle, et veulent séduire comme elle. Le phénomène BB est né.

► LIRE AUSSI Et Vadim créa Bardot

Plus de quatre millions d'entrées en France, et le double aux Etats-Unis, succès phénoménal. Antoine Pinay, ministre des finances de l'époque, a reconnu que ce film avait rapporté plus de devises que la régie Renault. Le film passe ce soir sur Arte, avec une scène censurée.

► ET AUSSI | Ce soir, Et Dieu créa la femme est rediffusé sur Arte. L'occasion pour Dorothée Barba de revenir sur ce momument dans L'Instant Télé

La chronique en vidéo

Pour aller + loin

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.