Deux disparitions qui nous touchent ce matin.

Erik Izraelewicz, terrassé à 58 ans, hier à son bureau de directeur du Mond e. Et puis l’écrivain Joseph Bialot, 89 ans. Auteur de polars aussi sanglants que réjouissants – lisez ou relisez son Salon du prêt-à-saigner , dans la Série noire…

Bialot, juif d’origine polonaise, avait attendu 70 ans pour témoigner dans un livre magistral sur ces fantômes qui l’ont marqué à jamais : ceux de sa déportation, dans le camp d’Auschwitz, dont il fut l’un des rares survivants.

Extrait de l’émission « A plus d’un titre », le 23/06/2011

(Joseph Bialot au micro de France Culture avec Tewfik Hakem)

Son récit de déportation est reparu sous le titre : « Votre fumée montera vers le ciel ».

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.