Les journaux ce matin reviennent, admiratifs et émus, sur la 20 ème victoire de Roger Federer en tournoi du grand chelem, c’était hier à l’Open d’Australie.

L’élégance de Federer, la classe, le fair play de ce joueur d’exception, son âge, 36 ans, qui laisse songeur sur les vertus comparées de la jeunesse et de l’expérience. Tout est fascinant.

Mais comment définir le jeu de Federer ? Son apport au tennis ? Ecoutez ce que disait le philosophe Gilles Deleuze de ce sport et de ces deux grands champions, très différents, que furent Borg et McEnroe.

Extrait de "T comme Tennis", de L'Abécédaire de Gilles Deleuze , série d'entretiens avec Claire Parnet

Alors Federer est-il le christ ou l’aristocrate égyptien ? Je livre la question, brûlante, polémique, douloureuse aux amateurs de tennis

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.