C’est une chanson écrite dans un sentiment d’urgence après les élections de dimanche dernier. Elle s’appelle "Le Vol noir", référence au Chant des partisans, le chant de ralliement des résistants pendant la Seconde Guerre Mondiale. Benjamin Biolay l’a mise en ligne sur Internet mardi soir avec ce simple commentaire « Morceau inédit post soirée électorale ».

Indignation d’un artiste de gauche… Sur Internet les commentaires alternent. Certains sur le thème merci Benjamin, d’autre sur le mode, bobo dans sa bulle. Une chanson doit-elle être utile ? Sur Twitter Biolay a répondu sur un ton ironique et désinvolte qui est le sien : Vous faites des tweets moi des chansons, chacun s’exprime, c’est beau, vive la France et il ajoute « Manque plus qu’un message de l’association des amis des corbeaux »

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.