La banane devenue symbole anti-raciste… Le coup de génie du footballeur brésilien du Barça Dani Alves, ce manger de banane en réponse au jet de banane d’un supporter de Villarreal, était aussi un coup de pub.

C’est la presse brésilienne qui mange le morceau ce matin : derrière le slogan « nous sommes tous des singes », derrière toutes ces bananes qui ne cessent de flamber depuis dimanche sur les réseaux sociaux… il y avait une agence de publicité.

Le coup avait été préparé en lien avec Neymar, le joueur vedette de l’équipe du Brésil. « L’idée était de faire quelque chose de léger et d’amusant » raconte le patron de l’agence.

Objectif atteint, succès planétaire, clichés innombrables de mangers de bananes, jusqu’au chef du gouvernement italien Matteo Renzi.

Mais pour la spontanéité, on repassera.

Même si Dani Alves continue d’affirmer que son geste n’était pas prémédité.

D’ailleurs en Portuguais, pour parler d’un bras d’honneur, on dit « faire une banane »…

Extrait de « La banane » de Philippe Katerine.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.