C'était il y a tout juste dix ans : la pendaison de Saddam Hussein, trois ans après sa capture

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.